Partagez | 
 

 Le journal du chien d'Anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Escorte du Clan KalashovPetit chien d'Anton
avatar
Mitsu Omura
Escorte du Clan Kalashov
Petit chien d'Anton
Messages : 216
Date d'inscription : 05/11/2012
Âge : 28

Fiche de l'habitant
Âge: 18 ans
Taille: 1m70
Compte contact:

MessageSujet: Le journal du chien d'Anton    Mer 1 Jan - 18:38

Comment en arriver là ?


Comment a-t'elle pu ? Je me demande encore aujourd'hui comment ma propre mère a pu me vendre ?

Tout commença a la mort de mon père au Japon. Avant cela, la vie était si douce et joyeuse ... Mon père fit une crise cardiaque au travail. Il mourut. Ma mère était en froid avec son père, qui avait refuser son union avec mon père. Malgré tout cela, les dettes s’enchaînèrent et je demandai a ma mère d'appeler son géniteur. Il devait nous aider, sinon nous finissions a la rue. J'étais un peu trop jeune pour trouver du travail, on me fermait la porte au nez.

Après plusieurs tentatives, mon grand-père maternel accepta de nous faire venir chez lui, dans son manoir. Cependant, il refusait de me rencontrer, il restait toujours dans sa chambre, ne voulant pas en sortir. Les domestiques surveillaient qui entrait et qui en sortait.

Nous avions donc son aide le temps de trouver un travail, d'avoir de l'argent et de pouvoir trouver un logement.  Ce qui se fit après plus d'u an de logement chez mon grand-père.

La vie n'était pas simple, mais ma mère perdit son travail a cause d'un harcèlement sexuel et moi pour licenciement d'employé. Tout cela se déroula en un an, mais les dettes et les factures reviennent vite.

Un soir, alors que ma mère et moi cherchions du travail dans les rues, elle rencontra un homme qui intéressait a ma personne. Il tournait autour de moi, me touchant. Je commençais a prendre peur. Il proposa une sommes astronomique a ma mère pour chaque mois. Je voyais bien qu'elle hésitait, je lui demandais de ne pas accepter, que je voulais pas perdre ma liberté. Elle ne m'écouta pas et me dit que j'aurai au moins un toit sur la tête et a manger chaque jours. Je fus surpris et l'homme m'emmena en me tirant par le bras. Je l'appelais, la peur au ventre et je n'arrivais pas a y croire. L'homme me donna un cachet que je refusais de prendre, mais il me força. Je m'endormis ...

Qu'allait il advenir de moi ? Pourquoi m'avoir acheté ? Je me retrouvais dans un endroit sombre, dans une cage, enchainé comme un animal, tout nu. J'entendais des voix, on dirait une foule ... Où suis je tombé ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Le journal du chien d'Anton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Journal d'un ravageur : Anton Ardak
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Ipokrisi youn espri borné
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret Velvet Rose :: Les douanes d'Azarov :: Bureau des relations :: Journaux intimes-